Conférence des donateurs à Bruxelles : 500 millions de dollars pour le retour des réfugiés somaliens

Écouter /

Des enfants réfugiés somaliens du Camp de Dadaab au Kenya avant de s’envoler pour Mogadiscio (photo: HCR).

Le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) et l’Union européenne ont organisé, ce mercredi 21 octobre à Bruxelles, une conférence des donateurs pour rallier un soutien international en faveur de la Somalie. Aux côtés du Haut-Commissaire António Guterres, il y avait le Haut Représentant de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité Frederica Mogherini, des ministres de la Somalie et du Kenya ainsi que des délégations de haut niveau de Djibouti, de l’Ethiopie, de l’Ouganda et du Yémen. Objectif, adopter un plan d’action pour aider les réfugiés somaliens à rentrer dans leur pays

 

Ce plan d’action vise à préparer des retours durables de Somaliens qui se sont réfugiés ces dernières décennies dans la Corne de l'Afrique. Et il s’élève à 500 millions de dollars pour une durée de deux ans jusqu’à la fin 2017. L’accent sera mis sur la reconstruction des infrastructures, le renforcement des forces de l’ordre, l’éducation, l’eau et l’assainissement, la fourniture de soins de santé, le logement, l’agriculture et la création d’emploi. Le Haut-Commissaire pour les réfugiés rappelle d'ailleurs que le retour au pays est le vœu de la plupart des réfugiés et les Somaliens ne sont pas une exception. António Guterres plaide ainsi pour davantage de soutien pour contribuer à une Somalie plus pacifique et plus stable. Et surtout pour mettre fin à l’une des situations de réfugiés les plus complexes au monde.

Il faut juste signaler que le HCR et ses partenaires ont déjà aidé depuis décembre 2014 au retour de 5300 réfugiés somaliens en provenance des camps de Dadaab au Kenya.

Plus de deux millions de Somaliens demeurent toujours déracinés à travers toute la région, y compris plus de 1,1 million déplacés internes et 967 000 réfugiés dans les pays voisins, principalement au Kenya (420 000), mais aussi en Ethiopie (250 000) et au Yémen (200 000).

Alpha Diallo, Genève, pour la Radio des Nations Unies

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/12/2017
Loading the player ...