Andorre : la révolution d'un système fiscal

Écouter /

Antoni Marti Petit, Premier ministre de l’Andorre (à d.) et le Secrétaire général, Ban Ki-moon lors de la visite de ce dernier en Andorre en 2013. Photo: ONU/Rick Bajornas

Alors que les interventions des États les plus puissants ou les plus en crise tendent à mobiliser le plus l'attention pendant le Débat général, ce rendez-vous annuel de l'Assemblée générale est aussi l'occasion pour les soi-disant petits États de se mobiliser pour attirer l'attention sur leur situation.

Dans un entretien accordé à la Radio de l'ONU, à la veille de son passage à la tribune, le Chef du Gouvernement de l'Andorre, Antoni Marti Petit, fait le point sur certains des défis auquel fait face l'État qu'il gouverne. Parmi eux, l'avenir des jeunes andorrans et la révolution de son système fiscal.

A cheval entre la France et l'Espagne, la principauté d'Andorre compte 70 000 habitants sur un territoire de 464 kilomètres carrés.

(Interview : Antoni Marti Petit, le Chef du Gouvernement de l'Andorre. Propos recueillis par Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...