Afghanistan : Zeid Ra’ad Al Hussein condamne une attaque meurtrière contre des experts des droits de l’homme

Écouter /

Scène de rue à Jalalabad, en Afghanistan (archive). Photo: ONU//Fardin Waezi

Le Haut-Commissaire aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al Hussein, a fermement condamné lundi le meurtre de deux experts des droits de l’homme à Jalalabad.

Selon Zeid Ra’ad Al Hussein, un bus transportant du personnel de la Commission afghane indépendante des droits l’homme (AIHRC) a été frappé par un engin explosif lundi matin à Jalalabad, une ville de l’est du pays. Deux membres de la Commission ont été tués et six autres blessés. L'attaque n'a pas encore été revendiquée.

Le Haut-Commissaire a indiqué que depuis sa création en 2002, la Commission afghane indépendante des droits l’homme a fait de résolus efforts pour produire, dans des conditions souvent difficiles et dangereuses, des rapports sur la situation des droits de l’homme en Afghanistan, dans le but d’améliorer la vie quotidienne de tous les Afghans, après des décennies de conflit et de violations. Il a aussi évoqué les pressions émanant du gouvernement et de l’opposition auxquelles la Commission est régulièrement soumise dans l’exercice de son travail.

Cette attaque a également été dénoncée par le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afghanistan qui a déploré le climat de peur que provoquent de telles attaques. Nicholas Haysom a encouragé les autorités compétentes à mener rapidement une enquête approfondie et impartiale, et à fournir une protection adéquate aux défenseurs des droits de l’homme aux activistes des droits des femmes, aux journalistes et aux organisations de la société civile dans le pays.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...