A Madrid, Ban Ki-moon appelle à l'unité face aux groupes terroristes

Écouter /

Le Secrétaire général Ban Ki-moon devant des étudiants espagnols à Madrid. Photo ONU/Amanda Voisard

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a une nouvelle fois appelé mercredi les Etats membres des Nations Unies à l’unité face à la menace terroriste en pleine expansion à travers le monde.

« L’extrémisme violent pose une menace directe à la paix et la sécurité internationale. Les groupes extrémistes, tels que Daech, Al-Chabab et Boko Haram, fragilisent les valeurs universelles de dignité et la valeur de la personne humaine », a dit M. Ban dans un discours devant le Club de Madrid, une association créée pour promouvoir la démocratie et réunissant des anciens chefs d’Etat et de gouvernement.

« Le terrorisme progresse » et « les idées extrémistes violentes qui l’alimentent se propagent », a-t-il ajouté devant les participants de cette réunion organisée dans la capitale espagnole. Le Secrétaire général a rappelé l’attentat de Madrid du 11 mars 2004, qui a fait 191 morts et plus 1.800 blessés.

Selon le Secrétaire général, il faut que la réponse de la communauté internationale soit « unie et multidimensionnelle ». « Les droits de l’homme doivent constituer une priorité dans cette réponse, afin d’éviter que ne se reproduisent les problèmes que nous essayons de résoudre », a-t-il ajouté.

Selon M. Ban, les efforts de lutte contre l’extrémisme violent doivent être complétés par la prévention, qui « est l’un des meilleurs outils » à la disposition de la communauté internationale.

« Nous devons aussi nous attaquer aux autres causes qui sont à la source de l’extrémisme violent » a-t-il dit. Il s’est dit convaincu que la bonne gouvernance est indispensable pour lutter contre le terrorisme sur le long terme.

« C’est pourquoi je vous demande de dénoncer les violations des droits de l’homme et l’injustice sociale où qu’elles se produisent », a ajouté M. Ban.

Le Secrétaire général a rappelé qu’il allait présenter dans les mois à venir à l’Assemblée générale des Nations Unies un Programme d’action pour prévenir l’extrémisme violent. « Une des priorités sera d’impliquer les jeunes. Les jeunes sont les premiers visés par les efforts de recrutement des groupes extrémistes violents. Mais ils peuvent être nos meilleurs alliés pour promouvoir une meilleure compréhension », a-t-il ajouté.

Lors de son séjour à Madrid, M. Ban a également rencontré le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy Brey, avec qui il a discuté des crises en Syrie, en Libye et d’autres conflits en Afrique.

Le Secrétaire général a aussi rencontré la maire de la ville de Madrid, Manuela Carmena. Il s’est félicité de sa proposition d’établir une Maison des Nations Unies accueillant toutes les agences et programmes des Nations Unies installés en Espagne.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...