900 millions de personnes continuent à vivre dans l’extrême pauvreté

Écouter /

Une famille dans un bidonville à Sonagachi, Kolkata, Inde. Photo ONU/Kibae Park

Le 17 octobre est la Journée internationale consacrée a l'élimination de la pauvreté. Pour le chef des Nations Unies, cette journée est célébrée alors que le monde s'engage aux Objectifs de développement durable à l'horizon de 2030.

Selon Ban Ki-moon des progrès ont été accomplis à travers le monde. Il a notamment indiqué qu'au cours des 25 dernières années, plus d'un milliard de personnes sont passées au-dessus du seuil de pauvreté.

Cependant le Secrétaire général a reconnu que plus de 900 millions de personnes continuent à vivre dans une pauvreté extrême, ajoutant la menace causée par les changements climatique, les conflits violents et les catastrophes naturelles.

Dans un évènement parrainé par la France, le Burkina-Faso et l'ONG ATD Quart-monde, au Siège des Nations Unies, vendredi, les autorités françaises ont rappelé que : « l'éradication de la pauvreté reste le premier, le tout premier des objectifs du Développement Durable, avec l'ambition que plus une personne ne vive sur la planète avec moins de 1,25 dollar par jour d'ici 2030 » a déclaré François Delattre, Représentant permanent de la France auprès de l'ONU. « Cet objectif au service des plus démunis, d'abord c'est celui qui vient en tout premier, et en plus, si nous l'atteignons cela aura des répercussions positives sur l'ensemble des Objectifs du développement durable » a-t-il ajouté.

(Propos de Virginie Chavron, membre de l'équipe d'animation ATD Quart-monde NYC, recueillis par Cristina Silveiro)

 

 

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...