Yémen : l'OMS établit des cliniques mobiles de nutrition à Aden, de Lahj et Hadramout

Écouter /

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et la fondation Medical Field ont mis en place des cliniques mobiles de nutrition pour diagnostiquer et traiter les enfants âgés entre 6 mois et 5 ans dans les gouvernorats d'Aden, de Lahj et de Hadramaout.

 

Les cliniques seront opérationnelles pendant 5 mois et cibleront environ 23 000 enfants, ainsi que les mères et les femmes enceintes qui accèderont aux consultations, aux services d’éducation de la santé ainsi qu'à des médicaments essentiels et des vitamines.

“Les services de nutrition sont actuellement essentiels étant donné qu'auparavant des milliers d’enfants et de femmes qui reviennent des zones de déplacement étaient incapables d’accéder à ces services depuis des mois,” a déclaré le Dr Ahmed Shadoul, Représentant de l’OMS pour le Yémen.

Selon l'OMS le nombre de cas de malnutrition aiguë chez les enfants de moins de 5 ans sont en augmentation et requiert des interventions urgentes afin d'accroitre l'accès accru aux services de nutrition de manière à réduire la morbidité et la mortalité associées à la malnutrition.

Les enfants rapatriés à Aden reçoivent des services de nutrition par le biasi des cliniques mobiles soutenues l’OMS.

En mai 2015, l’OMS a lancé des services de sensibilisation et de nutrition par le biais de cliniques mobiles pour les personnes déplacées dans le district d’Al-Buraiqa d’Aden, 2 districts de Hodeidah (Al-Luhaia et Al-Zuhrah) et Hadramout pour combler l’écart énorme dans la prestation de services de nutrition.

Avant la crise, le Yémen avait les taux de malnutrition les plus élevés à l’échelle mondiale comme deuxième raison d’urgences, avec plus de 1 million d’enfants de moins de 5 souffrent de malnutrition aiguë et presque 280 000 souffrent de malnutrition sévère.

Le conflit en cours, l’interruption des services de santé et le manque d’approvisionnement en eau potable ont aggravé l’état nutritionnel des enfants en général et de la population au Yémen.

 

(Extrait sonore : Dr Khalid Shibib, conseiller principal au bureau de l'OMS au Yémen ; propos recueillis par Tsigue Shiferaw)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...