UNICEF: la crise des réfugiés en Europe va s’aggraver si les besoins humanitaires ne sont pas satisfaits en Syrie

Écouter /

(© UNICEF/NYHQ2015-2065/Georgiev)

La crise des réfugiés et des migrants en Europe ne fera que s’aggraver si des efforts ne sont pas faits pour mettre fin au conflit en Syrie et répondre aux besoins humanitaires des millions de personnes touchées par la violence, a averti jeudi le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF).

«Tous les Syriens avec qui j’ai parlé m’ont dit vouloir rester dans leur propre pays s’ils peuvent dans une situation de sécurité, de paix et avec dignité », a déclaré le Directeur régional de l’UNICEF au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, Peter Salama, dans un communiqué de presse. « Ils risquent leur vie et celle de leurs enfants pour fuir vers l’Europe car ils n’ont pas d’autre choix et ils ne voient pas d’avenir ni pour eux-mêmes ni pour leurs enfants ».

En raison du conflit en Syrie, quelques 16 millions de Syriens, dont près de la moitié sont des enfants, ont besoin d’une assistance humanitaire et d’une protection de base, notamment de soins de santé, d’eau potable, d’assainissement et d’éducation, a expliqué l’UNICEF.

Selon l’agence onusienne, 2 millions d’enfants sont maintenant privés de l’école à l’intérieur de la Syrie et près de 5 millions de personnes à travers le pays ont subi les conséquences d’interruptions longues et parfois désespérantes d’eau au cours des derniers mois. Dans toute la Syrie, plus de la moitié des hôpitaux publics fonctionnent partiellement ou sont complètement hors service, selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Plus de 4 millions de Syriens, dont la moitié d’enfants, ont fui le pays depuis le début du conflit en 2010. Selon les dernières données chiffrées de l’Union européenne, le plus grand contingent de réfugiés arrivés en Europe en 2015 vient de la Syrie et un soutien considérable est encore nécessaire dans les pays voisins de la Syrie, malgré les efforts de la communauté internationale pour répondre aux besoins urgents de ceux qui ont fait un voyage périlleux à destination de l’Europe.

La Turquie accueille le plus grand nombre de réfugiés syriens, soit près de 2 millions de Syriens. C’est trois fois plus qu’au début de 2014. Au Liban, dont la population est de 4,8 millions de personnes, 1,1 million de Syriens y ont trouvé refuge, alors que la Jordanie compte près de 630.000 réfugiés syriens enregistrés.

L’UNICEF a rappelé que malgré les énormes défis auxquels sont confrontées les personnes touchées par le conflit en Syrie, le financement reste loin de satisfaire les besoins humanitaires.

Moins de la moitié du montant total de 903 millions de dollars demandé pour les programmes en Syrie et dans les pays voisins en 2015 a été couvert, selon l’agence onusienne.

 

(Extrait sonore : Genviève Boutin, responsable de la coordination de la réponse à la crise syrienne UNICEF bureau régional; propos recueillis par Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...