Ukraine : près de 8 000 morts dans les combats dans l'Est

Écouter /

En Ukraine, des habitants de Stakhanov, dans la région de Louhansk, collectent de l'eau potable (juin 2015). Photo UNICEF Ukraine

Près de 8 000 personnes ont perdu la vie dans les combats en Ukraine depuis avril 2014. Selon un nouveau bilan publié ce mardi à Genève par le Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l’homme, la majorité des victimes civiles provoquées par les bombardements a été recensée dans les territoires sous contrôle des séparatistes.

Au cours de la période allant du 16 mai au 15 août, le nombre de victimes a doublé par rapport aux trois mois précédents. Au moins 105 personnes ont été tuées et 308 blessées, alors que le bilan était de 60 tués et 102 blessés entre février et mai.

Par ailleurs, la situation continue à être marquée par des affrontements dans les zones de Donetsk et Lougansk, alimentés par «l’afflux continu de combattants étrangers et d’armes sophistiquées et de munitions de la Russie», ajoute le rapport. Le document montre également des cas d’enlèvements, d’exécutions, de tortures, de mauvais traitements, violence sexuelle, travail forcé, extorsion dans les territoires contrôlés par les rebelles. Les autorités de Kiev sont aussi responsables de détentions arbitraires.

(Interview : Gianni Magazzeni, Chef de la branche des Amériques, de l'Europe et de l'Asie centrale au Haut-Commissariat aux droits de l'homme ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...