Turquie : l'ONU condamne une série d'attaques meurtrières

Écouter /

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a condamné mardi soir une série d’attaques meurtrières perpétrées ces derniers jours en Turquie contre les forces de sécurité du pays, entraînant la mort de dizaines de victimes.

Selon la presse, un attentat à la bombe a visé mardi un minibus de la police turque dans la province d’Igdir, dans l’est du pays, à proximité de la frontière avec l’Arménie. L’attaque attribuée par les médias au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) aurait fait 14 morts.

Cet attentat est survenu deux jours après une attaque de grande envergure lancée dimanche par le PKK contre un convoi militaire turc, à Daglica, dans l’extrême sud-est du pays, à la frontière iraquienne, qui s’est soldée par la mort de 16 soldats. En représailles, les forces spéciales de l’armée turque seraient entrées mardi en territoire iraquien pour poursuivre des rebelles kurdes après l’embuscade meurtrière de Daglica.

Dans un communiqué de presse rendu public par son porte-parole, M. Ban a transmis ses condoléances aux familles des victimes et a exprimé son soutien envers le gouvernement et le peuple de la Turquie.

Le Secrétaire général s’est dit gravement préoccupé par la montée de la violence dans le pays et a appelé à une désescalade immédiate des tensions et des hostilités.

Le chef de l’ONU a annoncé son intention de suivre de très près l’évolution de la situation, y compris son impact potentiel sur la région.

(Mise en perspective : Tsigué Shiferaw)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...