Sri Lanka: des crimes de guerre et des dizaines de milliers de disparus dans le conflit (ONU)

Écouter /

Des déplacées dans un camp à Vavuniya, au Sri Lanka en 2009. Photo d’archives : IRIN

L’ONU a recommandé ce mercredi à Genève la création d’une Cour hybride spéciale sur les crimes commis entre 2002 et 2011 lors de la guerre civile au Sri Lanka. Cette demande du Haut-Commissaire Zeid fait suite à la publication d'un rapport qui confirme que des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité ont été « très vraisemblablement » commis par les deux camps. La liste et le détail des exactions font froid dans le dos avec des bombardements indiscriminés, des milliers de disparitions et des  récits terrifiants de tortures.

 

Des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité ont probablement été commis par les forces gouvernementales sri lankaises et les rebelles des Tigres tamouls.  A en croire le Chef des droits de l'homme de l'ONU, les enquêtes du Haut-Commissariat ont mis à nu le niveau atroce des abus perpétrés au Sri Lanka. Zeid Ra’ad Al-Hussein dresse un sombre tableau des exactions. A cet égard, il cite ces disparitions forcées qui ont affecté des dizaines de milliers de Sri Lankais pendant des décennies. Le Haut-Commissaire Zeid dénonce aussi l’étendue des violences sexuelles commises contre les détenus, extrêmement brutales et touchant aussi bien les hommes que les femmes. Le recrutement d’enfants, parfois de moins de 15 ans, parmi les combattants des Tigres tamoul mais aussi par le groupe paramilitaire Karuna, qui soutenait le gouvernement, est également fustigé dans ce rapport. Et la liste est loin d’être exhaustive.

Face à l'étendue des crimes, le rapport recommande la constitution d’un tribunal spécial hybride intégrant des juges locaux, des procureurs, des avocats et des enquêteurs internationaux. Il faut juste signaler que la guerre civile au Sri Lanka, qui a duré 37 ans, a fait plus de 100.000 morts, et a pris fin en 2009 avec la défaite de la rébellion séparatiste des Tigres tamouls.

(Mise en perspective d'Alpha Diallo à Genève ; avec un extrait sonore de Zeid Ra’ad Al-Hussein, Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...