Jan Eliasson/ODD : « il faut répondre aux attentes légitimes des peuples »

Écouter /

Le Pape François et le Vice-Secrétaire général des Nations Unies, Jan Eliasson (Crédit Photo ONU/Rick Bajornas)

A quelques heures de l'ouverture du Sommet sur le développement durable au Siège de l’ONU à New York, le Vice-Secrétaire général des Nations Unies, Jan Eliasson, a appelé tous les dirigeants du monde à traduire dans la réalité les 17 Objectifs du développement durable (ODD) que la communauté internationale devait adopter à l'unanimité. Il importe, selon lui, de répondre favorablement aux attentes légitimes des peuples du monde.

Dans une interview accordée à la Radio des Nations Unies, le bras droit de Ban Ki-moon, qui a joué un rôle de facilitation pour l'adoption de certains objectifs essentiels, notamment la question de l'eau et de l'assainissement, a insisté sur la nécessité d'appréhender non seulement verticalement, mais horizontalement les grands défis qui se posent au 21ème siècle.

Lors d'une récente réunion organisée sur les ODD et le sort des enfants, Ian Eliasson avait insisté sur le sort des plus vulnérables, et notamment celui des enfants dans la mise en œuvre des nouveaux objectifs de développement. Selon lui, la tragique réalité est que les enfants meurent en grand nombre lors des conflits, à cause de la pauvreté et de maladies évitables. Ian Eliasson a, en particulier, insisté sur le sort des jeunes filles qui n’ont souvent pas la chance de pouvoir aller à l’école, sont victimes de violences sexuelles lors de conflits et souffrent de pratiques traditionnelles néfastes, telle que la mutilation génitale féminine.

(Interview : Ian Eliasson, Vice-Secrétaire général des Nations Unies ; propos recueillis par Jérôme Longué)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...