ODD : Le Rwanda dénonce l'absence d'une définition de la légitimité politique

Écouter /

Paul Kagame, Président du Rwanda, lors de son intervention devant l’Assemblée générale. Photo: ONU/Cia Pak

Le Président du Rwanda a entamé, ce mardi, le deuxième jour du Débat général de l'Assemblée générale, avec un discours dans lequel il a notamment affirmé que le nouveau consensus autour du développement durable demeure incomplet car il ne comporte pas une définition commune de la légitimité politique qui est nécessaire pour appuyer cet ordre international.

Dans son allocution, Paul Kagame a souligné que la coopération est le seul moyen d'aller de l'avant, mais que les hiérarchies morales et les préjudices persistent encore, contribuent à la mauvaise gestion du changement politique et corrodant la confiance dont dépend une coopération multilatérale effective.

« La légitimité politique n'est pas une abstraction juridique. C'est une réalité objective qui peut se mesurer en termes de progrès réalisés vers ces objectifs mondiaux et d'indicateurs de l'opinion publique », a encore affirmé le Président du Rwanda.

Paul Kagame a aussi fait observer que la croissance et le progrès donnent jour à de nouveaux défis pour les pays en développement, notamment en termes de migration interne, de protection de l'environnement et de bonne gouvernance.

(Extrait sonore : Paul Kagame, Président du Rwanda)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...