Nord-Kivu : Kyung-wha Kang déplore les conditions de vie des déplacés de Mugunga III

Écouter /

La sous-secrétaire générale des Nations unies chargée des questions humanitaires, Kyung-Wha Kang, aux côtés d’une famille déplacée au camp de Mugunga III le 3 septembre 2015. (Photo OCHA-RDC)

En séjour à Goma au Nord-Kivu, la Sous-Secrétaire générale des Nations Unies chargée des questions humanitaires, Kyung-wha Kang, a déploré les conditions de vie des déplacés regroupés dans le camp Mugunga 3. Selon Sylvestre Ntumba Mudingayi, chargé de l'information d'OCHA en RDC, Kyung-wha Kang a indiqué que Mugunga III était « l'un des camps où les conditions sont les plus difficiles ».

Environ 5 000 personnes sont hébergées à Mugunga III. La moitié des occupants de ce camp sont des enfants, a expliqué Sylvestre Ntumba Mudingayi.

Kyung-wha Kang « a émis le vœu de voir la sécurité et la paix revenir au plus vite pour que ces familles puissent regagner leur milieu d'origine », a indiqué le chargé de l'information d'OCHA en RDC.

En outre, Sylvestre Ntumba a affirmé que Mugunga III connaissait des difficultés suite à la baisse générale du niveau de financement à la suite de multiplication de crises humanitaires dans le monde.

La Sous-Secrétaire générale des Nations Unies a donc appelé à une plus grande mobilisation des ressources.

Selon OCHA, l’insécurité liée à la présence des groupes armés dans la province du Nord-Kivu a augmenté les besoins humanitaires et la demande de protection pour des milliers de personnes déplacées. Pour l'agence humanitaire, l'accès à ces personnes ainsi que la mobilisation des ressources restent des défis majeurs pour la communauté humanitaire.

(Extrait sonore: Sylvestre Ntumba Mudingayi, chargé de l'information d'OCHA en RDC; propos recueillis par Radio Okapi)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...