Migrants : le nombre de femmes et d'enfants qui transitent par les Balkans a triplé, signale l'UNICEF

Écouter /

Enfants réfugiés en l’ex République Yugoslave de Macédoine (Photo: UNICEF)

Le nombre de femmes et d'enfants migrants qui transitent par l'ex-République yougoslave de Macédoine pour fuir la violence dans leurs pays d'origine a triplé durant les trois derniers mois. C'est ce qu'a annoncé mardi l'UNICEF qui signale qu'un tiers des plus de 3000 personnes qui transitent par le pays chaque jour sont des femmes et des enfants.

Cette proportion représente une nette augmentation par rapport au mois de juin lorsque les femmes et les enfants ne représentaient que 10% des migrants. Selon le Ministère de l'intérieur l'ex-République yougoslave de Macédoine, 80% de ces réfugiés sont originaires de Syrie, et 5% viennent, respectivement, de l'Afghanistan et de l'Irak.

En outre, si plus de 52 000 réfugiés se sont annoncées auprès des autorités depuis juin 2015, l'UNICEF estime qu'au moins le même nombre de personnes a transité via l'ex-République yougoslave de Macédoine sans s'annoncer.

Les familles avec des enfants sont particulièrement vulnérables, étant donné les fortes chaleurs ressenties en Europe cet été. Beaucoup de ces migrants n'ont que les vêtements qu'ils portent sur le dos. Ils sont épuisés, déshydratés et ont besoin d'un endroit où se reposer.

Pour leur venir en aide l'UNICEF a notamment envoyé des réservoirs d’eau potable, ainsi que des tentes destinées à créer des espaces pour les enfants, à un centre d'accueil près de Skopje.

(Extrait sonore : Christophe Boulierac, porte-parole de l'UNICEF)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...