Malnutrition: l’UNICEF et la PAM lancent un nouveau programme conjoint au Soudan du sud

Écouter /

Un agent sanitaire mesure la circonférence du bras d'un petit garçon au Soudan du sud pour évaluer son état nutritionnel. Le rouge sur le brassard indique qu'il souffre de malnutrition. Photo : © UNICEF/NYHQ2015-1399/Rich

Au Soudan du sud, l'UNICEF et le Programme alimentaire mondial intensifient leurs efforts pour réduire l'ampleur de la malnutrition, qui est un problème chronique dans le pays. Par l'intermédiaire d'un programme conjoint, les deux agences espèrent aider plus de deux millions de personnes d'ici au mois de mai 2016. Une initiative similaire lancée l'an dernier avait déjà permis d'éviter la famine en venant en aide à plus d'un million de personnes.

Selon les deux organisations, un enfant commence à souffrir de malnutrition sévère toutes les deux minutes, et le taux global de malnutrition aiguë demeure alarmant, dépassant de loin le seuil d'urgence de 15% dans la plupart du pays. En tout ce sont 250 000 enfants qui souffrent de malnutrition aiguë au Soudan du sud.

En outre, depuis le mois d'avril, des combats intenses ont contraint des centaines de milliers de personnes à se réfugier dans la brousse ou des marécages où ils sont coupés de tout accès à l'aide humanitaire.

Le programme lancé aujourd'hui par le PAM et l'UNICEF permettra des déployer des équipes conjointes de réaction rapide dans les zones frappées par le conflit tout en renforçant l'aide dans les États épargnés par les combats. Il vise aussi à renforcer la capacité des partenaires locaux à traiter la malnutrition, tout en s'attaquant aux racines du problème, notamment la pauvreté, l'accès à l'eau et à l'assainissement et les pratiques liées à l'alimentation des nourrissons et des jeunes enfants.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...