L’UNICEF s’inquiète des millions d’enfants déscolarisés en Syrie

Écouter /

Deux filles scolarisées dans une école soutenue par l'UNICEF à Homs en Syrie. Photo d’archives: UNICEF/S. Noorani

Plus de deux millions d’enfants seront privés d’école en Syrie en raison du conflit qui dévaste ce pays depuis plus de quatre ans. En Syrie, les parents n’envoient plus leurs enfants à l’école, craignant pour leur sécurité. Aller à l’école est plein de danger pour de nombreux enfants, souligne l’organisation qui a dénombré 60 attaques contre des écoles dans la région en 2014.

Dans cette interview accordée à la Radio des Nations Unies, l’Unicef déplore cette situation désastreuse pour toute une génération. « Certains enfants syriens n'ont jamais été dans une salle de classe, tandis que d’autres ont perdu jusqu’à quatre années de leur scolarité », regrette l'UNICEF.

Il faut juste signaler que plus de 5000 écoles ne peuvent plus accueillir d’élèves en Syrie parce qu’elles ont été endommagées ou détruites, abritent des déplacés ou sont occupées par des groupes armés.

(Interview : Christophe Boulierac, porte-parole de l'UNICEF à Genève ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...