Libéria : l’ONU proroge d’un an le mandat de la MINUL, tout en réduisant ses effectifs

Écouter /

Des Casques bleus de la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL). Photo : MINUL / Staton hiver

Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté jeudi une résolution prorogeant le mandat de la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL) jusqu’au 30 septembre 2016, y compris en matière de protection des civils, de soutien à la réforme judiciaire et des forces de sécurité du pays, de promotion des droits de l’homme et de protection du personnel des Nations Unies.

Dans ce texte, les membres du Conseil demandent également au gouvernement libérien et à la MINUL d’intensifier leurs efforts en vue d’une rétrocession aux autorités nationales des compétences en matière de sécurité actuellement exercées par la Mission.

Le Conseil espère que le gouvernement libérien assumera pleinement l’ensemble de ses compétences au plus tard d’ici le 30 juin 2016, date fixée pour la fin de la transition en matière de sécurité.

Dans cette perspective, le Conseil décide de ramener de 3.590 à 1.240 personnes l’effectif militaire et de 1.515 à 606 personnes l’effectif de police de la MINUL, d’ici au 30 juin 2016.

Le Conseil des 15 membres affirme en outre son intention d’envisager d’ici au 15 décembre 2016 un éventuel retrait de la MINUL et le passage à une présence des Nations Unies permettant de continuer d’aider le gouvernement libérien à consolider la paix.

A cet égard, les membres du Conseil prient le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, d’organiser une mission d’évaluation au Libéria en vue de formuler des recommandations d’ici le 15 novembre 2016 au sujet d’un possible retrait de la Mission.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

 

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...