L’Assemblée générale ouvre sa 70ème session, l’année du 70ème anniversaire de l’ONU

Écouter /

Le Président de l'Assemblée générale de l'ONU, Mogens Lykketoft (au centre), est flanqué par le Secrétaire général de l'Organisation, Ban Ki-moon (à gauche) et son de l'Assemblée générale et de la gestion des conférences, Tegegnework Gettu, à l'ouverture formelle de la 70ème session de la Assemblée (Photo : ONU/Eskinder Debebe)

L’Assemblée générale des Nations Unies a donné le coup d’envoi mardi de sa 70ème session, qui sera notamment marquée par les questions de développement durable et de lutte contre le changement climatique.

« Cette session est celle du soixante-dixième anniversaire de la création de l’Organisation des Nations Unies. Les principes énoncés dans la Charte ont résisté à l’épreuve du temps et l’ONU a à son actif un grand nombre de succès », a déclaré le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon.

« Mais d’innombrables personnes souffrent encore dans le monde. Aujourd’hui, j’ai une pensée toute particulière pour les Syriens, ceux qui, dans leur pays, font face à une violence terrible, et ceux qui ont fui, cherchant désespérément un lieu sûr où entamer une vie meilleure », a-t-il ajouté. « La soixante-dixième session de l’Assemblée générale doit être placée sous le signe de la compassion, de la prévention et, surtout, de l’action ».

Le chef de l’ONU a rappelé que les mois à venir seront marqués par l’adoption fin septembre du Programme 2030 sur le développement durable et par le Sommet sur le climat en décembre à Paris.

« Dans les semaines à venir, l’Assemblée générale discutera de manière approfondie de mon nouveau rapport sur l’avenir des opérations de paix des Nations Unies », a souligné Ban Ki-moon, qui a également mentionné le débat de haut niveau sur le problème de la drogue prévu à l’Assemblée générale en avril 2016 et le Sommet mondial humanitaire en mai à Istanbul.

De son côté, le nouveau Président de l’Assemblée générale, Mogens Lykketoft, du Danemark, a souhaité que cette 70ème session soit « historique », une session « pas seulement faite de décisions cruciales mais aussi d’action concertée pour les gens et la planète ».

Mogens Lykketoft a déclaré qu’il ferait tout son possible pour représenter de manière juste tous les pays membres des Nations Unies.

Il a estimé que les objectifs de développement durable qui vont être adoptés la semaine prochaine seront une priorité pour sa présidence, qui s’efforcera « de s’assurer que tous acteurs remplissent rapidement les promesses qu’ils ont faites».

 

(Mise en perspective :  Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...