La couche d’ozone, seul rempart contre les ultraviolets

Écouter /

En 1994, l'Assemblée générale a proclamé le 16 septembre, date anniversaire de celle de la signature, en 1987, du Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone, Journée internationale de la protection de la couche d'ozone (résolution 49/114).

L’Assemblée générale a invité tous les États Membres à consacrer cette journée à l'encouragement d'activités concrètes conformes aux objectifs du Protocole de Montréal et de ses amendements. Elle a souligné l'importance de la couche d'ozone, qui, en filtrant la lumière solaire, empêche les effets néfastes de rayonnements ultraviolets atteignant la surface de la Terre, et préserve ainsi la vie sur notre planète.

L'abandon progressif des utilisations réglementées de substances qui appauvrissent la couche d'ozone et les diminutions connexes de ces substances ont non seulement aidé à protéger la couche d'ozone pour les générations actuelles et futures mais ont également contribué de manière non négligeable aux efforts déployés par la communauté internationale pour faire face aux changements climatiques; de plus, l'élimination de ces substances a protégé la santé humaine et les écosystèmes en limitant le rayonnement ultraviolet nocif qui atteint la Terre.

Cette année 2015 marque le 30e anniversaire de la Convention de Vienne sur la protection de la couche d’ozone, une étape importante dans la protection de la couche d’ozone. Le thème de cet anniversaire et cette Journée international de la protection de la couche d’ozone du 16 septembre est “30 ans de collaboration au service de la reconstitution de la couche d’ozone”, avec pour slogan “La couche d’ozone, seul rempart contre les UV”.

A l’occasion de la Journée Internationale de la protection de la couche d’ozone, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a appelé mercredi la communauté internationale à s’inspirer des succès obtenus dans la protection de de la couche d’ozone pour lutter contre le changement climatique.

(Interview: Geir Braathen de la Division de la recherche de l’environnement atmosphérique de l'Organisation météorologique mondiale; propos recueillis par Florence Westergard)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...