Côte d'Ivoire: L’ONUCI se prépare pour les élections présidentielles

Écouter /

Un soldat de l’ONUCI dans un convoi
(UN Photo/Patricia Esteve)

Les élections présidentielles en Côte d'Ivoire vont avoir lieu le 25 octobre prochain. Une étape majeure dans la normalisation politique après la crise politico-militaire de 2011. En vue du scrutin, l'Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) participe depuis le début de l'année à des exercices de sécurisation menés par les forces de défense et de sécurité ivoiriennes.

Pour le Général Didier L'Hôte, commandant des forces de l’ONUCI, il est important de rappeler que ces opérations sont menées par la police et la gendarmerie ivoirienne. “Nous, au niveau de la force de l’ONUCI, nous prenons notre place en qualité de mentors [ndlr: conseillers] uniquement,” a-t-il dit.

La mission a vu le jour dans le contexte des nombreuses crises qui ont marqué le pays à partir de 2002. L’année suivante, le Conseil de sécurité a établi la MINUCI, une opération avant tout politique. En 2003, les quinze ont crées, aux termes de leur résolution 1528 une force de maintien de la paix qui devint l’ONUCI. Depuis, la force a participé aux efforts de maintien de la paix dans un pays secoué à maintes reprises par des chocs militaires et politiques. En 2010, Alassane Ouattara est déclaré vainqueur de l'élection présidentielle certifiée par l'ONU. Le président sortant Laurent Gbagbo, a refusé de quitter le pouvoir et fit recours aux soldats, à des forces paramilitaires et des mercenaires pour se cantonner dans sa position et réprimer les dissidents. Les cinq mois de crise se sont terminées par l’arrestation de M. Gbagbo en mai 2011 et l’instauration de M. Ouattara à la tête du pays.

Depuis, la Côte d'Ivoire a connu une période de calme presque inconnu depuis 20 ans. “Les élections présidentielles sont une étape absolument majeure dans la vie démocratique ivoirienne,” commente le Général L'Hôte. “L’ONUCI aura son rôle à jouer, mais la sécurisation des élections incombe d’abord à la police et la gendarmerie ivoirienne.”

(Extrait sonore: Général Didier L'Hôte, commandant des forces de l’ONUCI; propos recueillis par Boni Kabié d’ONUCI_FM)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...