Conseil des droits de l'homme : le Haut-Commissaire Zeid plaide pour des voies migratoires légales

Écouter /

Zeid Ra 'ad Al Hussein, Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme (photo: ONU)

A l'Ouverture de la 30e session du Conseil des droits de l'homme ce lundi à Genève, le Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme a reconnu le droit des Etats à contrôler leurs frontières mais estimé qu’ils avaient l’obligation” d’accueillir les réfugiés. Pour Zeid Ra 'ad Al Hussein, les Etats devraient s’appuyer  sur le regain d’humanité provoqué par la photo  émouvante du petit Syrien Aylan al Kurdi, mort noyé le 2  septembre alors qu’il tentait avec sa famille de rejoindre l’île  grecque de Kos, au large de la Turquie.

 

Evoquant avec émotion l’image du petit Aylan Kurdi, noyé en tentant de traverser la Méditerranée, le Chef des droits de l'homme de l'ONU a ouvert la 30e session du Conseil des droits de l'homme par des mots chargés d'émotion sur le sort tragique de cet enfant syrien retrouvé mort sur une plage turque. Le Haut-Commissaire Zeid a confié qu'au terme de la première année de son mandat, il se sentait à la fois épuisé et en colère. Furieux surtout par l’inaction de la communauté internationale en Syrie malgré des violations des droits de l'homme dans ce pays.

Ce n'est pas étonnant que les Syriens fassent partie du lot des réfugiés tentant de franchir les frontières européennes. À cet égard, Zeid Ra 'ad Al Hussein a lancé un appel à tous les Etats à adopter rapidement une politique migratoire globale. Il a ainsi imploré « les dirigeants en Afrique, dans les Amériques, en Asie et dans le Pacifique comme en Europe à agir rapidement pour créer une gouvernance migratoire efficace fondée sur des principes ». Le Chef des droits de l'homme de l'ONU a d'ailleurs plaidé pour « des canaux élargis de migration légale et de réinstallation, deux mesures qui pourraient prévenir les morts et couper court au trafic des êtres humains ».

(Mise en perspective d’Alpha Diallo à Genève; avec un extrait sonore de Zeid Ra 'ad Al Hussein, Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...