Le Rapporteur spécial des Nations Unies sur la justice transitionnelle s’inquiète dela situation au Burundi

Écouter /

Le Rapporteur spécial sur la justice transitionnelle a tiré la sonnette d'alarme ce mardi par rapport à la situation au Burundi.

Lors de la présentation de son rapport pour la prévention des violations massives récurrentes, Pablo de Greiff a affirmé que depuis la fin du mois d'avril, le Burundi s'est non seulement terriblement détourné de la voie qu’il avait suivie depuis l’Accord d’Arusha de 2000 mais que la «tradition d’impunité» des dernières décennies dans le pays a clairement permis la répression et la violence récente.

Selon lui la communauté internationale, y compris les organisations régionales et internationales, ne peuvent pas se permettre de simplement rester là et attendre que de nouvelles atrocités de masse se produisent.

« Cette situation très volatile nécessite une réponse résolue et immédiate de la communauté internationale et de ce Conseil en particulier– une réponse qui garantisse une évaluation impartiale des violations des droits humains sur le terrain, quelle que soit l’identité ou l’appartenance de la victime ou de l’auteur; une réponse qui brise la tradition d’impunité qui est au cœur de la plupart des difficultés du pays », a déclaré le Rapporteur.

Aussi Pablo de Greiff a affirmé que la «tradition d’impunité » porte gravement atteinte à la responsabilisation et aux efforts de réconciliation dans les pays.

« La prévention des violations massives récurrent est non seulement une question de faire des changements dans les textes; la prévention appelle à des changements dans la pratique et l’attitude dans une société » a dit le Rapporteur spécial sur la justice transitionnelle, expliquant que cela devait être réalisé à travers des interventions soigneusement conçues.

“En plus de la réforme des institutions, le travail plus concerté doit être entrepris dans le cadre de la fonction préventive de la société civile et le potentiel de la réforme de l’éducation, des arts, de la culture, et du counseling traumatologique “, a déclaré Pablo de Greiff.

 

(Extrait sonore : Pablo de Greiff, Rapporteur spécial sur la justice transitionnelle)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...