Burkina Faso : la transition est de nouveau sur les rails selon l'ONU

Écouter /

Mohamed Ibn Chambas, Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afrique de l’Ouest (archive) Photo: ONU/Eskinder Debebe

Aujourd'hui le processus de transition a repris son cours avec la réinstallation effective du Président de la transition Michel Kafando, a affirmé ce jeudi le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afrique de l'Ouest, Mohammed Ibn Chambas.

La réinstallation symbolique du Président Kafando qui a eu lieu le 23 septembre à Ougadougou, fait suite à l'Accord convenu à Abuja le 22 septembre, dans lequel les Chefs d'État ont notamment mis en place un comité de 6 pays pour assister à cette réinstallation et qui accompagnera le gouvernement jusqu'à la fin de la transition avec la tenue des élections inclusives et crédibles.

Selon le Représentant, le Conseil des Ministres doit se réunir vendredi 25 septembre qui devrait aboutir à une feuille de route pour la continuation du dialogue interne ainsi que d’éventuelles directives pour Commission électorale nationale indépendante (CENI) du Burkina Faso afin que cette dernière sorte un nouveau calendrier électoral.

Mohammed Ibn Chambas a affirmé que l'ONU demeure aux côtés de la transition et des Burkinabès, expliquant que le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-Moon avait fermement condamné le coup d'État récent et insisté que le pouvoir soit remis au Président Kafondo.

Dans l'immédiat l'ONU déploie une équipe d'observateurs et de l'état de droit, pour être sur place et veiller qu'il n'y aura pas de violence contre des civils.

 

(Interview : Mohammed Ibn Chambas, Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afrique de l'Ouest; propos recueillis par Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...