RDC : l'ONU dénonce la surpopulation carcérale à Kalemie

Écouter /

Martin Kobler (Photo: Radio Okapi/ John Bompengo)

En visite dans la prison centrale de Kalemie, dans la province du Tanganyika, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies en RDC, Martin Kobler, a insisté sur la nécessaire dignité du traitement carcéral en République Démocratique du Congo, et a dénoncé la surpopulation du centre carcéral.

« Le message est qu'il faut réduire la surpopulation dans les pénitentiaires, donner à manger [aux détenus], et les traiter comme des êtres humains », a notamment déclaré le Représentant spécial.

La prison de Kalemie a été conçue pour 250 prisonniers, mais en accueille aujourd'hui 600, dont 13 femmes.

Si les infrastructures de la prison centrale ont été réhabilitées avec les financements de l'ex-province du Katanga, la prise en charge des prisonniers reste un problème.

« Chaque personne qui est l'acteur de faits contre la loi doit être puni, mais doit être traité avec respect, dans le respect du droit humain », a ajouté Martin Kobler.

 

(Mise en perspective : François-Xavier MYBE, Radio Okapi)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...