RDC : le HCR commence le rapatriement des réfugiés congolais vivant en Centrafrique

Écouter /

(Photo: Radio Okapi/John Bompengo)

Le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a démarré cette semaine le rapatriement des réfugiés congolais vivant au camp de Zemio en Centrafrique. Selon le Chef de bureau de cette agence onusienne à Ango, Trésor Karume, six cent vingt-huit personnes seront rapatriées en République démocratique du Congo d'ici le 21 août prochain.

Quarante volontaires ont regagné le pays au cours de la première journée de rapatriement. Ils ont été transportés par un aéronef des Nations unies, affrété par le HCR.

Trésor Karume a indiqué que tous ces anciens réfugiés congolais, passeront 24 heures au centre de transit d'Ango avant de regagner leurs familles. Le HCR leur donne des frais de transport ainsi que de l'argent pour la ration alimentaire pour un mois.

L'argent de transport varie selon la distance à parcourir. 40 à 65 dollars américains pour les ressortissants d'Ango, Sukadi et Gwane. 180 dollars pour ceux qui doivent aller à Isiro et Faradje. La ration alimentaire est évaluée à 40 dollars, a précisé Trésor Karume.

Ces réfugiés avaient quitté le pays depuis 2009, fuyant les atrocités des rebelles ougandais de l'Armée de résistance du seigneur (LRA), ajoute-t-il. La plupart sont originaires du territoire d'Ango, d'autres sont des ressortissants de Bondo dans la province du Bas-Uélé, ou de Faradje et Isiro dans le Haut-Uélé.

Certains d'entre eux dénoncent les mauvaises conditions de vie au camp de Zémio et «l'impossibilité de bien évoluer dans les affaires ».

Le camp de Zemio en Centrafrique compte actuellement 3100 réfugiés congolais.

 

(Mise en perspective : Jacques Mukonkole, Radio Okapi)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...