Pratiques israéliennes : le Comité spécial déplore l'escalade de la violence dans les territoires occupés

Écouter /

Les enfants paient un lourd tribut à la récente escalade de la violence.Photo: UNICEF/D’Aki)

Le Comité spécial des Nations Unies chargé d’enquêter sur les pratiques israéliennes affectant les droits de l'homme du peuple palestinien et des autres arabes des territoires occupés a achevé ce week-end, à Amman, en Jordanie, sa visite d'établissement des faits.

Une visite annuelle de quatre jours faite d'échanges avec les ONG et la société civile, réalisée après plusieurs graves incidents, dont celui du village de Douma, où un bébé palestinien de 18 mois et son père sont morts brûlés après l'attaque de leur maison par des colons israéliens.

Selon nombre de représentants d'ONG et de la société civile rencontrés en Jordanie, l'escalade de la violence dans les territoires occupés est imputable à la politique continue d'expansion des colonies et à l'impunité des colons. Ils jugent inquiétantes les mesures législatives, adoptées ou discutées à la Knesset, dont un projet de loi sur le gavage des prisonniers grévistes de la faim. De plus, un amendement du Code pénal punit désormais de 10 à 20 ans de prison les jeunes lanceurs de pierres.

Les membres du Comité spécial ont également pris note du projet de loi autorisant la saisie des propriétés et biens des Palestiniens qui ont fui ou ont été expulsés de Jérusalem-Est en 1950. Leur attention a également été attirée par les cas d'expulsions des Bédouin, de transfert forcé de Palestiniens et par les violations des droits humains des femmes et des enfants.

 

Enfin, la visite d'établissement des faits, dans le communiqué de presse qu'elle a publié, remarque qu'un an après le conflit, 80% de la population de Gaza reste tributaire de l’aide internationale, alors que l'UNRWA connait une grave crise financière. Autant de préoccupations reprises dans le rapport que le Comité spécial présentera en novembre à l'occasion de la 70ème session de l’Assemblée générale de l'ONU.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...