ONU : les Etats Membres arrivent à un consensus un mois avant l’adoption du nouveau programme de développement à New York

Écouter /

2015, le temps pour l’action mondiale pour les peuples et la planète

Les Nations Unies ont salué dimanche soir l’obtention d’un accord entre Etats membres sur le contenu du futur programme de développement qui sera formellement adopté par les dirigeants mondiaux lors du Sommet spécial sur le développement durable en septembre à New York.

A l’issue d’un important processus de négociation qui a duré plus de deux ans et s’est traduit par une participation sans précédent de la société civile, les 193 Etats membres de l’Assemblée générale de l’ONU se sont mis d’accord sur le projet de document final d’un programme ambitieux, comportant 17 nouveaux objectifs de développement durable, a salué l’Organisation dans un communiqué de presse. Ces objectifs auront pour but, d’ici l’année 2030, d’éradiquer l’extrême pauvreté et de promouvoir la prospérité et le bien-être des peuples, tout en protégeant l’environnement.

L’accord ainsi obtenu sur le contenu du nouveau programme de développement « annonce un tournant historique » pour la planète, s’est quant à lui félicité le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, dans un communiqué de presse rendu public suite à l’annonce de la fin du processus de négociation.

Le Secrétaire général a noté que le consensus auquel sont parvenus les Etats est la résultante d’un processus véritablement ouvert, inclusif et transparent.

« Il s’agit bien là du programme des peuples, un plan d’action pour mettre fin à la pauvreté sous toutes ses formes, de manière irréversible, en tout lieu et en ne laissant personne de côté », a poursuivi le chef de l’ONU, tout en soulignant que le programme vise également à garantir la paix et la prospérité, ainsi qu’à forger des partenariats avec pour principale préoccupation les gens et la planète.

« Les 17 objectifs de développement durable intégrés, interdépendants et indivisibles sont avant tout les objectifs des peuples et portent la marque de l’ampleur, l’universalité et l’ambition de ce nouveau programme », a affirmé Ban Ki-moon.

Les 17 objectifs de développement durable et 169 cibles que comporte le nouveau programme auront pour but de lutter contre les obstacles systémiques majeurs au développement durable, tels que l’inégalité, la consommation et les modes de production non durables, l’insuffisance des infrastructures et le manque d’emplois décents. La dimension environnementale du développement durable est également prise en compte dans les objectifs portant sur les océans et les ressources marines ainsi que sur les écosystèmes et la biodiversité.

Plus de 150 dirigeants du monde entier devraient prendre part au Sommet du développement durable qui aura lieu au siège de l’ONU à New York, du 25 au 27 septembre 2015, afin d’adopter formellement le document final dont le contenu a été arrêté ce week-end.

Ce programme prendra appui sur les précédents succès des huit Objectifs du Millénaire pour le développement adoptés en 2000, grâce auxquels plus de 700 millions de personnes ont été en mesure d’échapper à la pauvreté au cours des 15 dernières années. Ces derniers visaient à résoudre un large éventail de problèmes, allant de la faim, à la maladie, en passant par l’inégalité entre les sexes et l’accès à l’eau et à l’assainissement d’ici à 2015.

Dasn une interview a la Radio des Nations Unies le sous-secrétaire général de l'ONU pour la coordination des politiques du Département des affaires économiques et sociales, Thomass Gass, revient sur l'objectif numéro 12, la consommation et les modes de production durables.

(Extrait sonore : Thomas Gass, sous-secrétaire général de l'ONU pour la coordination des politiques et aux affaires inter-organisations du Département des affaires économiques et sociales (DESA) ; propos recueillis par Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...