Nord-Kivu : le chef milicien Ngoa Bisire se rend à la MONUSCO

Écouter /

Un milicien Maï-Maï manipulant son arme dans une brousse à Beni (Nord-Kivu). Ph/Droits Tiers.

Le chef de la milice Raïa Mutomboki, Ngoa Bisire s'est rendu le week-end dernier à la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO) dans le territoire de Walikale au Nord-Kivu.

Selon le vice-gouverneur de la province, Feller Lutaichirwa,  cette reddition est le fruit du dialogue sur la paix et la sécurité initié dans cette région.

Ngoa Bisire et quatre de ses dépendants ont déjà été transférés au camp de transit DDRRR (démobilisation, désarmement, réinsertion, réintégration et rapatriement) de la MONUSCO à Munigi.

D’autres miliciens sont encore à Walikale, selon des sources locales. Mais le programme DDRRR ne donne aucune précision sur le nombre de dépendants ayant rendu leurs armes.

Sur place à Walikale, Delphin Mbaenda, chef de la milice Maï-Maï Kifuafua se serait opposé à la reddition de son frère Ngoa.

Le vice-gouverneur pense que ce serait une erreur de la part de Delphin Mbaenda, de remettre en cause les efforts du gouvernement et de la notabilité pour pacifier le territoire de Walikale.

«S'ils ont des reproches à faire à Ngoa, ils n’ont qu’à formuler des plaintes parce que la justice va s’en occuper. L’appel que nous faisons est la cessation des hostilités. On ne peut pas s’en prendre aux sensibilisateurs qui sont venus leur apporter la paix», a affirmé Feller Lutaichirwa.

(Extrait sonore : Feller Lutaichirwa, vice gouverneur de la province de Walikale au Nord Kivu; propos recueillis par Sifa Maguru, Radio Okapi, Goma)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...