Myanmar: le gouvernement demande l’aide internationale

Écouter /


Au Myanmar, un employé du HCR évalue les dégâts causés par le cyclone Komen dans l'Etat de Rakhine. Photo HCR/Saw Lian Bik

Le gouvernement du Myanmar a lancé officiellement un appel à l’aide internationale pour faire face aux inondations qui frappent le pays depuis le 30 juillet dernier, suite notamment au passage du cyclone Komen dans l’ouest du territoire, a indiqué mardi le porte-parole du Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA), Jens Laerke.

Selon les autorités du Myanmar, 39 personnes ont perdu la vie la semaine dernière et plus de 200.000 personnes ont été affectées par les inondations et les fortes précipitations liées à la saison de la mousson.

Le porte-parole a précisé que ce bilan risque très certainement d’augmenter dans les prochains jours à mesure que l’accès aux zones sinistrées est progressivement rétabli.

Pour faire face à cette crise, le gouvernement a officiellement demandé le soutien de la communauté internationale, a déclaré le porte-parole, tout en précisant que les Nations Unies et les organisations humanitaires internationales travaillent en étroite collaboration avec les autorités du Myanmar.

Ce soutien de l’ONU inclut notamment l’envoi d’équipes d’évaluation dans les zones les plus touchées pour identifier les priorités en termes d’accès à l’eau et à l”assainissement, à des abris, à la nourriture et à du matériel de secours.

Dans les 24 camps de l’Etat de Rakhine évalués jusqu’ici par les équipes du HCR, un quart des abris temporaires ont été endommagés, affectant plus de 21.000 déplacés au total, a rapporté M. Edwards.

Parallèlement, sur 68 villages inspectés par le HCR et le personnel des ONGs déployées sur le terrain, 18.0000 personnes semblent avoir été déplacées suite aux inondations, a indiqué le porte-parole du HCR.

(Mise en perspective : Tsigué Shiferaw)

 

Classé sous Environnement, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...