Migrants: déjà plus de 2.000 décès en Méditerranée cette année

Écouter /

Des migrants repêchés dans le canal de Sicile (Photo : OIM/ Francesco Malavolta)

Le cap des 2.000 décès de migrants cette année en Méditerranée a été franchi. Selon l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), ce triste record a été atteint ce week-end à la suite des dix-neuf décès répertoriés dans le Canal de Sicile. Dans un des cas, 14 corps ramenés dans le port sicilien de Messine, les migrants sont morts d’épuisement et de soif après que l’eau potable ait été utilisée pour refroidir le moteur du bateau, selon les témoignages recueillis par l’OIM.

 

Ce dernier rapport de l’Organisation Internationale pour les Migrations confirme que la Méditerranée est devenue un immense cimetière marin. Un drame humain sans précédent, avec plus de 2.000 migrants morts depuis le début de l’année en tentant de traverser la Méditerranée pour rejoindre l’Europe. L'année dernière à la même période, 1.607 migrants avaient péri dans ces eaux, pour un total de 3.279 morts à la fin de l’année.

La majorité de ces migrants sont morts dans le canal de Sicile, qui sépare l’île italienne de la Tunisie, où les tragédies se multiplient en raison des « embarcations de fortune utilisées par les passeurs et les trafiquants ». Au total, il y a eu 1.930 décès sur cette route contre une soixantaine sur la route de la Grèce, généralement depuis la Turquie.

Dans ces conditions, le Directeur général de l’OIM, William Swing juge « inacceptable qu’au XXIe siècle, des gens qui fuient des conflits, des persécutions et la misère soient obligés d’endurer des expériences si terribles dans leur pays pour ensuite mourir aux portes de l’Europe ».

Par ailleurs, l’OIM indique également que près de 188.000 migrants sont arrivés depuis janvier en Europe, principalement en Grèce et en Italie, via la Méditerranée.

Alpha Diallo, Genève, pour la Radio des Nations Unies

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...