Mali : la MINUSMA préoccupée par la dégradation sécuritaire

Écouter /

Mongi Hamdi, Représentant spécial des Nations Unies au Mali, chef de la MINUSMA (Crédit photo : ONU/Devra Berkowitz)

Au Mali, le processus de paix et de réconciliation est bloqué en raison de la crise à Anefis. Les groupes armés de la Plateforme refusent de quitter la ville qu’ils occupent depuis les derniers affrontements, en violation des termes de l’accord de paix. Le document stipule que les groupes armés restent aux positions qu’ils occupaient avant la signature des accords. Le plan de sortie de crise en sept points, incluant un retrait sans condition d’Anefis, a été rejeté mercredi dernier par la Plateforme. Depuis, la médiation internationale s’active pour trouver une issue à l’impasse. C’est dans ce contexte que Mongi Hamdi, le Représentant spécial du Secrétaire Général de l’ONU au Mali, a rencontré samedi le président Ibrahim Boubacar Kéita.

(Propos de Mongi Hamdi, Représentant spécial du SG au Mali, recueillis par Karim Djinko, de Mikado FM)

 

Classé sous L'info, Le Journal.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...