L'UNESCO condamne le meurtre de Peter Julius Moi, journaliste sud-soudanais

Écouter /

La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova. Photo : ONU/Mark Garten

La Directrice générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a demandé vendredi qu’une enquête soit menée sur le meurtre du journaliste sud-soudanais Peter Julius Moi à Juba le 19 août.

Irina Bokova a condamné le meurtre de Peter Julius Moi. Selon la Directrice générale, les citoyens dépendent des médias pour faire des choix éclairés, c’est pourquoi les journalistes doivent pouvoir exercer leur profession dans un climat de sécurité. Elle a donc appelé les autorités à conduire une enquête minutieuse dans l’intérêt de la liberté de la presse et de l’État de droit.

Peter Julius Moi travaillait pour le journal indépendant New Nation à Juba. Il a été tué par balle alors qu’il rentrait chez lui après avoir quitté son travail.

Conformément à la résolution 29 adoptée par les États membres de l’UNESCO au cours de la Conférence générale de 1997 intitulée « Condamnation de la violence contre les journalistes », la Directrice générale de l'UNESCO publie des communiqués sur le meurtre des professionnels des médias.

(Mise en perspective Tsigué Shiferaw)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...