L'OMS accélère sa réponse au Yémen alors que la situation se détériore

Écouter /

Un enfant reçoit un vaccon contre la polio dans une clinique a Sanaa au Yemen. Photo Unicef.

L'aggravation de la crise humanitaire dans les provinces de Taiz et Hodeida au Yémen, ainsi que le nombre croissant de blessés dans le sud du pays, ont poussé l'Organisation mondiale de la santé a apporter une réponse rapide pour permettre l'accès aux soins d'urgence au blessés et aux déplacés ainsi que les communautés d'accueil.

Depuis le début du conflit des milliers de personnes ont été blessées à Taiz, ou le montant des victimes s'élève à 350, rien que la semaine dernière.

Dimanche l'OMS est parvenue à faire don de deux kits de soins multi-traumatismes suffisant pour mener jusqu'à 1000 opérations. A cela s'ajoute une trousse avec de l'équipement chirurgical, 40 trousses de premiers soins ainsi que des produits anesthésiants pour soigner le nombre croissant de blessés à Taiz.

Depuis le mois de mars 2015, l'OMS a contribué au traitement d'environ 23 000 cas de traumatisme et de chirurgie à travers le pays. L'organisation a aussi soutenu 18 hôpitaux, dans 7 des régions les plus touchées avec du personnel médical pour gérer le nombre élevé de patients.

Pour poursuivre ses opérations l'OMS fait un appel de fond à hauteur de 132 million de dollars pour soutenir les interventions médicales jusqu'à la fin de l'année, mais n'a reçu que 25 million, soit 19% du budget souhaité.

(Propos du Dr Khalid Chebib, consultant auprès de l'OMS au Yémen, recueillis par Tsigué Shiferaw)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...