HCR : 750% de réfugiés en plus débarquent en Grèce par rapport à 2014

Écouter /

Une membre du HCR aide les réfugiés a s’inscrire au commissariat local sur l’île de Kos, Grèce. Photo HCR/ S.Baltagiannis

A la fin de juillet 2015, quelque 124 000 réfugiés et migrants sont arrivés en Grèce par la mer, une hausse de 750% pour la même période en 2014.

« Cette urgence humanitaire se déroule en Europe, et requiert une réponse rapide des Grecs et des Européens » a déclaré Vincent Cochetel, directeur du bureau Europe du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), suite à une visite en Grèce.

Il a ajouté que la majorité des arrivants provenaient de pays en état de guerre, ou confrontés à des violations des droits de l'homme comme la Syrie, l'Afghanistan et l'Iraq.

Le pourcentage de réfugiés syriens a augmenté pour atteindre les 70% en juillet 2015, alors que le conflit dans le pays entre dans sa cinquième année.

Selon le HCR, tous ces nouveaux arrivants ont un besoin urgent d'assistance médicale, d'eau, de nourriture, d'abri et d'information. Tous sont exténués. Dans l'île de Kos où se trouvent près de 7 000 réfugiés, les infrastructures pour leur réception sont insuffisantes. La frustration des réfugiés et celles des forces de sécurité a mené à des accrochages parfois violents. Pour apaiser la situation le HCR a porté une assistance pour satisfaire des besoins de base. Il a ainsi fourni des bouteilles d'eau, des barres de céréales, des sacs de couchage et des kits d'hygiène. L'organisation a aussi dépêché sur place des médiateurs culturels ainsi que des interprètes pour éviter les malentendus et permettre de renseigner les réfugiés.

(Propos de William Spindler, responsable de l'information au HCR, recueillis par Tsigué Shiferaw)

 

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...