Haïti : l'OIM surveille le retour de milliers de migrants

Écouter /

L’Organisation internationale pour les migrations est présente en Haiti depuis de longues années (Photo : OIM)

En Haïti, l'OIM, l'Organisation internationale pour les migrations continue de surveiller la frontière avec la République dominicaine. Une surveillance entamée le 17 juin, après l'expiration des activités de la composante de l'enregistrement du PNRE, le Plan national pour la régularisation des étrangers en République dominicaine.

Selon les autorités dominicaines, depuis le 6 août, plus de 66 000 migrants haïtiens sont rentrés spontanément dans leur pays d'origine en utilisant pour la plupart les moyens de transport gratuits fournis par Saint-Domingue.

Or, selon une étude menée par l'OIM, 20% des personnes interrogées affirment avoir été renvoyées de force. L'OIM qui précise que depuis juin quatre sites de campement sauvage ont été vu le jour près de la frontière, dans la commune de Tête à l'Eau.

(Extrait sonore : Grégoire Goodstein, le chef de la Mission de l'OIM en Haïti; propos recueillis par Jérôme Longué)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...