Haïti : les maternités de l'espoir

Écouter /

Nourrisson en Haïti-Photo: UNICEF

En Haïti, après le terrible séisme du 12 janvier 2010, quatre maternités de soins obstétricaux néonataux et d’urgence de base (SONUB) ont été créées. Baptisées "Cliniques Sourire", ces maternités fournissent l'ensemble des services de santé de la reproduction, avec du personnel qualifié.

Une telle mise en place par le Ministère haïtien de la santé publique et de la population a été le fruit d'un partenariat avec le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), l'UNICEF, le Bureau des Nations Unies pour les services d'appui aux projets (UNOPS) et le Programme des volontaires des Nations Unies (VNU).

Ce projet s'inscrit dans le cadre de l'appui à la politique nationale de réduction de la mortalité maternelle et la promotion des maternités de proximité d'un excellent rapport coût/efficacité. Le taux de mortalité maternelle en Haïti reste l'un des plus élevés au monde. En milieu rural, le taux d'accouchement institutionnel – c'est-à dire dans les établissements médicaux – demeure également faible, soit 25%.

Afin de mieux comprendre les efforts déployés par les autorités haïtiennes et les agences onusiennes, Stéphanie Coutrix, de la Radio des Nations Unies, s'est rendue dans la maternité de “Petite Place Cazeau” pour y rencontrer les principales instigatrices de ces miracles quotidiens. Les autres maternités sont situées à Marigot, dans le sud-est d'Haïti, à Béthanie et à Jean Denis, dans l'Artibonite, au nord-ouest d'Haïti.

 

Interviews :

· Solemane Amouin, sage-femme.

· Resa Pierre Pierre, Responsable de la maternité “Petite Place Cazeau”.

· Joan Lysias, Conseillère régionale des soins de la reproduction de l'UNFPA.

_ Interviews et production : Stéphanie Coutrix

_ Production et présentation : Jérôme Longué

_ Mixage et réalisation: Florence Westergard

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...