Guinée-Bissau: le Conseil de sécurité appelle les leaders politiques à reprendre le dialogue

Écouter /

Le Conseil de sécurité (Photo : ONU/Loey Felipe)

Le Conseil de sécurité de l’ONU a exprimé mercredi son inquiétude concernant les tensions entre le Président et le Premier ministre en Guinée-Bissau et a appelé tous les dirigeants politiques à une reprise du dialogue.

Dans une déclaration à la presse, les membres du Conseil ont estimé que ces tensions « menacent les progrès réalisés en Guinée-Bissau depuis la restauration de l’ordre constitutionnel à la suite des élections en 2014 ».

« Les membres du Conseil de sécurité appellent tous les dirigeants politiques de Guinée-Bissau, notamment le Président et le Premier ministre, à reprendre le dialogue afin de travailler ensemble à la gouvernance » du pays, ajoute la déclaration.

Le Sous-Secrétaire général des Nations Unies aux affaires politiques, Tayé-Brook Zerihoun, a fait un exposé lundi devant les membres du Conseil sur la situation en Guinée-Bissau.

Le Conseil a salué les efforts actuels des acteurs régionaux et internationaux pour encourager à la reprise du dialogue.

Selon la presse, le Premier ministre de Guinée-Bissau Domingos Simoes Pereira a annoncé vendredi dernier une prochaine dissolution du gouvernement par le chef de l’État, José Mario Vaz, en raison de divergences à la tête de l’exécutif.

(Mise en perspective: Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...