Grands lacs : La coopération militaire entre la MONUSCO et la RDC doit reprendre au plus vite pour neutraliser les FDLR, selon Saïd Djinnit

Photo: Radio Okapi/J.Bompengo

L'Envoyé spécial du Secrétaire général pour la paix et la sécurité dans la région des Grands lacs, a appelé lundi à un engagement renouvelé pour neutraliser toutes les forces négatives dans cette région.

Lors d'une visite de trois jours de consultations avec le Rwanda, pays signataire de l'Accord cadre pour la paix la sécurité et la collaboration dans la région, Saïd Djinnit a notamment souligné l'importance de la reprise de la coopération militaire entre la MONUSCO et de l'armée nationale congolaise pour neutraliser les forces des FDLR.

L'Envoyé a rappelé qu'il s'agit du premier groupe qui sévit dans l'Est de la République Démocratique du Congo (RDC), provoquant l'instabilité et la méfiance entre les pays de la région.

« Il est toujours permis à ceux qui veulent se rendre de le faire volontairement », a souligné Said Djinnit dans une interview avec la Radio des Nations Unies.

Selon lui, les combattants FDLR qui se sont rendus doivent être rapatriés au Rwanda, leur pays d'origine, le plus rapidement possible.

L’Envoyé spécial a visité le Centre de démobilisation et de réintégration de Mutobo, dans la partie nord-ouest du Rwanda, qui reçoit des ex combattants FDLR, et s'est félicité du travail effectué la Commission nationale de la démobilisation et la réintégration (RDRC). .

AUssi , l'Envoyé affirme que l'ONU est disposée à aider les ex-combattants qui se rendent à rentrer au Rwanda.

Pour ceux qui ont des difficultés à revenir dans leur pays d'origine, l'Organisation est disposée à étudier d'autres solutions, y compris vers des pays tiers.

(Extrait sonore : Saïd Djinnit, Envoyé spécial du Secrétaire général pour la paix et la sécurité dans la région des Grands lacs ; propos recueillis par Cristina Silveiro)

 

Classé sous .
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...