Ebola: les pratiques d’hygiène ont aidé à garder le virus hors de la salle de classe

Écouter /

© UNICEF/NYHQ2014-1020/Jallanzo

Les mesures de protection mises en place contre le virus Ebola ont aidé à garder les salles de classe libre de toute infection, a affirmé ce mercredi le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF).

Selon l'UNICEF il n'y eu aucun cas d'étudiant ou d'enseignant infecté signalé dans une école dans aucun des trois pays, depuis que les protocoles d’hygiène strictes ont été introduits.

Les protocoles, développés par l’UNICEF et ses partenaires, comprennent la prise de la température des enfants et du personnel à la porte de l’école, l’installation de stations de lavage des mains, la distribution de millions de barres de savon et de chlore, la formation de dizaines de milliers d’enseignants et les administrateurs dans les protocoles et en fournissant un soutien psychosocial.

L'année dernière la reprise de l'école dans ces trois pays avait été retardée de plusieurs mois pour quelque cinq millions d'enfants, suite à l'épidémie du virus.

L’UNICEF travaille à assurer que les protocoles de prévention restent en place après les vacances, tout en soutenant les efforts visant à rendre les systèmes d’éducation plus résilient, en abordant des questions telles que: les taux d’inscription faibles, la pénurie d’enseignants de qualité, et l’accès à l’eau potable. Seulement 33 pour cent des écoles primaires ont accès à l’eau en Guinée, 45 pour cent au Libéria, et environ 40 pour cent en Sierra Leone.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...