Ebola: deux nouveaux cas seulement recensés en une semaine en Guinée et Sierra Leone

Écouter /

Des volontaires dans un bidonville de Freetown, en Sierra Leone, dans le cadre de la lutte contre le virus Ebola. Photo : UNICEF / T. Bindra

La Guinée et la Sierra Leone ont enregistré chacune un nouveau cas seulement d’Ebola la semaine dernière. Lors de la semaine précédente (du 20 au 26 juillet), ces deux pays avaient enregistré sept nouveaux cas, un plus bas niveau depuis plus d’un an en Afrique de l’Ouest. Malgré ces résultats encourageants, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) appelle à la vigilance face à l’épidémie d’Ebola.

 

Il s'agit du plus bas niveau enregistré depuis  mars 2014, et marque là une troisième baisse consécutive. Seulement deux malades d'Ebola en Guinée et en Sierra Leone. Ce nouveau cas rapporté à Conakry est une femme de 28 ans qui était recherchée après avoir été identifiée comme ayant été en contact avec un malade atteint du virus.

Avant d’être enfin localisée, elle a voyagé dans le sud-est à Forécariah et même en Sierra Leone voisine, à Kambia, où elle aurait consulté un médecin traditionnel. Ce qui fait craindre d’éventuelles contaminations parmi les personnes côtoyées pendant ce trajet.

Quant au nouveau cas recensé en Sierra Leone la semaine dernière, l'enquête se poursuit pour déterminer son parcours de Freetown à Tonkolili.

Et dans ces deux pays, près de 2.000 personnes ayant été en contact avec des malades d’Ebola font l’objet d’un suivi mais un nombre limité de personnes dans le même cas n’ont pas été identifiées ou manquent à l’appel.

Par ailleurs, c'est la première fois en trois semaines qu'aucun travailleur de la santé n'a été infecté par le virus.

Pourtant malgré ces résultats encourageants, l’OMS appelle à la vigilance face à l’épidémie d’Ebola qui a déjà fait 11.281 morts en Afrique de l'Ouest.

Alpha Diallo, Genève, pour la Radio des Nations Unies

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...