Coopération régionale : renforcer la réponse aux multiples défis contemporains

Écouter /

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon. Photo: ONU/Loey Felipe

Le Conseil de sécurité, sous présidence nigériane, a débattu ce matin de la coopération de l'ONU avec les organisations régionales en matière de paix et de sécurité.

Dans sa déclaration liminaire, le Secrétaire général a souligné l'importance accrue de cette coopération. Ban Ki-moon a appelé à renforcer les partenariats afin d'améliorer la capacité de réponse collective face aux menaces et défis contemporains — terrorisme, extrémisme violent, mais aussi urbanisation, chômage, déplacements massifs de populations.

Le Secrétaire général est revenu sur les recommandations du panel indépendant de haut-niveau sur les opérations de maintien de la paix dont celle de renforcer la coopération avec l'Union africaine. Il notamment fait sienne la proposition du Groupe d’experts visant à approfondir le partenariat stratégique ONU-Union africaine.

Ban Ki-moon a fait valoir que près des deux tiers des opérations de maintien de la paix des Nations Unies et près de 90% des Casques bleus sont déployés en Afrique. Il a félicité l’Union africaine et les communautés économiques régionales et les Mécanismes régionaux d'avoir renforcé leurs capacités significativement, et de répondre rapidement aux crises émergentes.

Au Mali, la République centrafricaine et la Somalie, l’Union africaine a déployé des opérations robustes dans des milieux complexes, a fait valoir le Secrétaire général. Ce travail dangereux a un prix élevé. Je rends hommage au courage des membres des forces de l’UA, qui ont perdu la vie au service de la paix. Le meilleur hommage est d’établir une sécurité durable là où ils ont servi, a souligné le Secrétaire général.

(Extrait sonore : Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...