Burundi : Ban Ki-moon condamne l'assassinat du général Nshimirimana et s'inquiète de la détérioration de la situation sécuritaire

Écouter /

 

Le Secrétaire général Ban Ki-moon, Photo ONU/Mark Garten

Le Secrétaire général a fermement condamné l’assassinat, dimanche, au Burundi, du général Adolphe Nshimirimana.

Ban Ki-moon note avec une grande inquiétude la détérioration continue de la situation sécuritaire au Burundi après une période électorale marquée par la violence et la violation des droits de l’homme, y compris le droit à la vie.

Dans une déclaration publiée lundi, Ban Ki-moon a salué l'appel au calme lancé à la nation par le Président Nkurunziza suite à la mort du général Adolphe Nshimirimana ainsi, que celui appelant les autorités compétentes à faire au plus vite la lumière sur cet acte de violence afin de traduire les auteurs en justice. Ban Ki-moon appelle également les autorités burundaises à traiter avec diligence les enquêtes sur d’autres assassinats politiques récents.

Le Secrétaire général a en outre renouvelé son appel à tous les Burundais pour qu'ils reprennent un dialogue inclusif sans délai, afin de régler pacifiquement leurs différends sous la facilitation du Président Museveni, tel que recommandé par la Communauté des États de l'Afrique de l'Est.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...