Yémen : les parties s’engagent à observer une seconde trêve humanitaire dès vendredi

Écouter /

 

Ruine d’une école à Sana’a, au Yémen. © UNICEF/NYHQ2015-1127/Mahmoud

Le Secrétaire général, Ban Ki-moon, a remercié jeudi le Président du Yémen, Abdrabuh Mansour Hadi, pour avoir accepté les termes d’une seconde trêve humanitaire à l’initiative de la Coalition menée par l’Arabie saoudite.

Ban Ki-moon a pris acte du fait que le Président Hadi a donné son accord à une « pause humanitaire inconditionnelle » du vendredi 10 juillet à 23h59 jusqu’à la fin du mois sacré du Ramadan, autour du 17 juillet.

Le Secrétaire général a également indiqué que son Envoyé spécial pour le Yémen, Ismaïl Ould Cheikh Ahmed, avait reçu confirmation de la part des Houthis, du Congrès général du peuple et des autres parties au conflit que « la pause sera pleinement respecté et qu’il n’y aura aucune violation commise par des combattants sous leur contrôle ».

Le Secrétaire général a jugé impératif et urgent que l’aide humanitaire puisse atteindre toutes les personnes vulnérables du Yémen, et a exhorté les parties à faire en sorte d’empêcher qu’une catastrophe humanitaire ne survienne dans le pays.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...