Turquie : le Conseil de sécurité condamne l’attentat sanglant de Suruç

Écouter /

Vue de haut du Conseil de sécurité des Nations Unies lors d'une réunion. Photo: ONU/Loey Felipe

Le Conseil de sécurité de l’ONU a condamné mercredi dans les termes les plus forts l’attentat du 20 juillet dans la ville turque de Suruç, qui a tué au moins 31 personnes et blessé plus d’une centaine d’autres.

Dans une déclaration à la presse, les membres du Conseil ont souligné qu’il fallait « traduire en justice les auteurs de ces actes de terrorisme ».

Ils ont présenté leurs condoléances aux familles des victimes et leur sympathie à tous ceux qui ont été blessés dans cette attaque, ainsi qu’au peuple et au gouvernement de Turquie. Ils ont souhaité un rétablissement rapide aux blessés.

Plus tôt cette semaine, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, avait également condamné cet attentat.

Selon la presse, l’attentat a eu lieu dans le jardin d’un centre culturel de Suruç, qui fait face à la ville syrienne de Kobané, d’où les jihadistes de l’Etat islamique d’Iraq et du Levant (EIIL) ont été chassés en janvier après quatre mois d’intenses combats face aux milices kurdes de Syrie.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...