RDC: zéro enfant au sein des FARDC au premier semestre 2015

Écouter /

Ex-enfant soldat, Junior Nzita Nsuami/Ph. Droits Tiers.

La Mission des Nations Unies pour la stabililisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) affirme n'avoir enregistré aucun enfant au sein des Forces armées de la RDC (FARDC), au premier semestre de 2015. Sa section «Protection de l'enfant » a livré ces statistiques, à l'occasion du dixième anniversaire de la résolution 1612 de l'ONU sur la présence des enfants dans les conflits armés, un événement organisé à Goma, au Nord-Kivu.

 

«Les Forces armées de la RDC, se comportent bien actuellement en mettant en application la tolérance zéro concernant le recrutement des enfants en leur sein », a indiqué La responsable de la section protection de l'enfant de la MONUSCO.

 

Elle a félicité le gouvernement congolais pour avoir accéléré, de 2009 à 2014, le processus de démobilisation des enfants soldats afin d'avoir une armée professionnelle.

 

Les statistiques ont en effet montré qu'en 2009, huit cent quarante-deux enfants étaient présents dans les rangs des FARDC alors qu'en 2010, ils n'étaient plus que deux cents quarante-quatre. En 2014, les FARDC ne comptaient plus que deux enfants et zéro au premier semestre de 2015.

La RDC était classée depuis 2006 sur la liste noire des Nations unies à cause de la forte présence des enfants au sein de son armée nationale et aussi des groupes armés.

Si les FARDC ne comptent plus d'enfants en leur sein, elles continuent cependant d'être accusées des violences sexuelles, selon la section protection de l'enfant de la MONUSCO.

Les cas des violences sexuelles commises par les membres des forces armées de la RDC ont baissé, avait déclaré la représentante spéciale de Ban Ki-moon chargée des questions de violence sexuelle liée aux conflits Zainab Hawa Bangura dans un entretien accordé, en mars dernier, à Radio Okapi.

(Correspondance de Fredy Bikumbi, Radio Okapi)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...