RDC : Saïd Djinnit encourage les FDLR regroupés à Kisangani à rentrer au Rwanda

Écouter /

Kisangani : l'Envoyé spécial du Secrétaire général pour la région des Grands Lacs, Saïd Djinnit et le DSRSG, David Gressly écoutent attentivement un ex-combattant FDLR lors de leur visite du Camp Bauma (Photo : MONUSCO/Abel Kavanagh)

L'Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la région des Grands Lacs, Saïd Djinnit était mercredi à Kisangani pour une mission de quelques heures. Il s'est rendu, en compagnie du chef adjoint de la MONUSCO, David Gressly, au camp Lieutenant général Bahuma où il a encouragé les ex-combattants hutus des FDLR et leurs dépendants à rentrer au Rwanda.

«La vocation finale de ces gens-là, c'est de rentrer dans leur pays d'origine. C'est pour ça que nous sommes venus voir quelle est leur situation sur le terrain pour voir dans quelle mesure on peut – la RDC en tant que pays hôte avec le soutien des Nations unies – contribuer à améliorer la situation dans le camp», a affirmé Saïd Djinnit.

Se confiant à la Radio Okapi, il a déclaré être venu à Kisangani pour se rendre compte des conditions d'hébergement de ses ex-combattants et les encourager à retourner au le Rwanda :

«Nous voulons engager cette discussion avec eux [ex-combattants] pour voir quelles sont leurs préoccupations, leurs défis par rapport à la question du rapatriement dans leur pays d'origine, à savoir : le Rwanda. Et nous voulons, en tant que Nations unies nous assurer que toutes les conditions [sont réunies pour leur] retour dans des conditions de sécurité et de dignité. Et nous sommes prêts à jouer ce rôle.»

Dans ce processus, a-t-il reconnu, il y aurait évidemment quelques cas particuliers qui pourraient être traités autrement. Mais «pour l'essentiel, nous voulons encourager le maximum de ces ex-combattants et leurs familles à retourner dans leur pays d'origine», a-t-il insisté.

Les ex-combattants FDLR, ayant accepté leur désarmement volontaire, sont arrivés depuis le 27 novembre 2014 par vagues successives au camp général Bahuma en provenance du Nord et du Sud-Kivu. Il s'agit d'un site de transit, en attendant d'être transférés ailleurs.

(Extrait sonore : Saïd Djinnit, Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la région des Grands Lacs; propos recueillis par Radio Okapi)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...