ONU : Deux experts souhaitent effectuer une visite aux États-Unis en lien avec la réforme de la justice pénale

Écouter /

Photo ONU/MINUSTAH/Logan Abassi

Le Rapporteur spécial des Nations Unies sur la torture, Juan E. Méndez, et le Président du Groupe de travail sur la détention arbitraire, Seong-Phil Hong, ont demandé mardi au gouvernement américain de pouvoir effectuer une visite officielle dans le pays pour faire avancer la réforme de la justice pénale.

Cet appel intervient après la visite la semaine dernière par le Président américain Barack Obama de la prison d’El Reno dans l’Oklahoma et son discours sur la réforme de la justice pénale, dans lequel il a dénoncé des taux excessivement élevés d’incarcération, l’impact disproportionné de cette politique sur les minorités raciales, la surpopulation carcérale et l’utilisation intensive de l’isolement.

Le Groupe de travail des Nations unies sur la détention arbitraire a demandé au gouvernement des États-Unis de pouvoir visiter des institutions fédérales et étatiques où des personnes sont privées de leur liberté.

Les deux experts ont souhaité pouvoir se rendre dans des centres de détention américains et avoir des entretiens en privé avec des détenus dès que possible.

De son côté le groupe d’experts de l’ONU sur les peuples de descendance africaine viendra pour une visite officielle d'une dizaine de jours en janvier 2016, sur invitation du gouvernement américain, afin de rédiger un nouveau rapport.

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...