Mexique : l'UNESCO condamne les meurtres de trois journalistes à quelques jours d'intervalle

Écouter /

La Directrice général de l'UNESCO, Irina Bokova. Photo ONU/Devra Berkowitz

La Directrice générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a appelé les autorités mexicaines à faire la lumière sur les assassinats de trois journalistes dans le pays, survenus entre le 26 juin et le 2 juillet 2015.

« Je condamne les meurtres de Filadelfo Sánchez Sarmiento, Gerardo Nieto Alvarez et Juan Mendoza Delgado », a déclaré la Directrice générale dans un communiqué de presse rendu public mercredi.

« Les crimes commis contre les journalistes affectent la société toute entière et limitent la capacité des citoyens à faire des choix éclairés. Pour cette raison, il est essentiel que de tels crimes ne restent pas impunis. Il est important que les autorités enquêtent sur ces meurtres et que leurs auteurs soient traduits en justice », a ajouté Irina Bokova.

Selon l’UNESCO, Filadelfo Sánchez Sarmiento a été tué dans l’État d’Oaxaca, au sud du Mexique ; Juan Mendoza Delgado a été retrouvé mort dans l’État de Veracruz, à l’est du pays ; et Gerardo Nieto Alvarez a été tué dans l’État de Guanajuato, dans le centre du Mexique.

La Directrice générale publie des communiqués sur le meurtre des professionnels des médias conformément à la résolution 29 adoptée par les États membres de l’UNESCO au cours de la Conférence générale de 1997 intitulée ‘Condamnation de la violence contre les journalistes’.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...