Mali : une embuscade cause la mort de 6 casques bleus

Écouter /

Cartouches d’armes à feu au Mali. Photo/MINUSMA

Jeudi matin, une patrouille de la MINUSMA au nord du Mali a été la cible d'une embuscade par des hommes armés. Les rapports préliminaires indiquent que 6 soldats de la paix ont été tués et 5 autres ont été blessés. Selon les Nations Unies ces casques bleus étaient de nationalité burkinabé.

Cet incident intervient alors que le 30 juin, le Conseil de sécurité de l’ONU prorogeait le mandat de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) jusqu’au 30 juin 2016.

Le Secrétaire général de l’ONU et la MINUSMA ont fermement condamné l'attaque qui s'est déroulée sur l'axe Goudnam-Toumbouctou.

Dans une déclaration le Secrétaire général a rappelé à toutes les parties que les attaques contre les casques bleus constituent une grave violation du droit international et demande à ce que les responsables de cet acte soient rapidement traduits en justice.

Cette attaque porte le nombre total de victimes d'actes hostiles depuis le début de la mission, le 25 avril 2013, à 42 casques bleus tués, dont dix en 2015, et 166 casques bleus blessés.

Enfin le chef de l'ONU a salué les hommes et les femmes qui servent au sein de la MINUSMA pour leurs efforts pour apporter une paix durable au Mali dans ces conditions difficiles. Il a aussi exprimé ses sincères condoléances aux familles des victimes et au Gouvernement du Burkina Faso, et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

(Mise en perspective, Tsigué Shiferaw)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...