L'UNESCO investit sur le moyen terme au Mali

Écouter /

Tombeau des Askia. Gao. Mali.Photo/UNESCO

En 2012 des mausolées avaient été saccagés dans la ville de Tombouctou, au nord du Mali, par des groupes armés. Trois ans plus tard la majorité des mausolées détruits ont été reconstruits et samedi 17 juillet, la Directrice générale de l'UNESCO s'était déplacée pour l'inauguration de cette reconstruction. Le projet dont le coût s'élève a près de 500 000$ fait partie d'un plus vaste programme de partenariat avec l'UNESCO et les autorités maliennes, sur une période de quatre ans. Parmi les autres projets de préservation du patrimoine malien figurent la réhabilitation de mosquées dans un état de dégradation avancée, mais également la sauvegarde des manuscrits et la numérisation de ces manuscrits, toujours à Tombouctou. A Gao il s'agira de réhabiliter le tombeau des Askias, structure datant de 1495, édifiée par Askia Mohamed, empereur du Songhaï, entre autre.

(Propos de Lazare Eloundou, representant de l'UNESCO au Mali, recueillis par Tsigué Shiferaw)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...